Etats généraux de la bioéthique

PMA, cellules souches, ADN, robotisation... explorez nos photoreportages

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a lancé en janvier 2018 les Etats généraux de la bioéthique, vaste consultation de la population qui va se dérouler jusqu’en avril, avant de préparer la révision de la loi bioéthique.

Les débats s’organisent autour de 9 thèmes : Cellules souches et embryon ; Examens génétiques et médecine génomique ; Dons et transplantations d’organes ; Neurosciences ; Données de santé ; Robotisation et intelligence artificielle ; Santé et environnement ; Procréation et société ; Prise en charge de la fin de vie.

Voici un éventail de nos reportages photographiques qui s’inscrivent dans ces thématiques ainsi que des séries de photos pouvant illustrer ces différents sujets.

 

Procréation médicalement assistée

La technique au service de la procréation : reportage au centre d’assistance médicale à la procréation de l’Institut Mutualiste Montsouris (Paris).

Des spermatozoïdes in-vitro à partir de cellules souches adultes : Cultiver in vitro des spermatozoïdes humains à partir des cellules souches prélevées chez des hommes pour traiter leur infertilité : c’est l’objectif de la start-up française Kallistem. En savoir plus.

Institut Marquès de Barcelone (Espagne), clinique spécialisée dans la reproduction assistée, la première en Europe qui a créé une unité d’adoption d’embryons.

 

Thérapie génique

Une usine de médicaments pas comme les autres : le Généthon Bioprod est la première unité européenne de production de médicaments de thérapies génique et cellulaire pour les maladies rares. En savoir plus.

Une thérapie génique pour retrouver la vue : opération réalisée au CHU de Nantes pour traiter l’amaurose congénitale de Leber, maladie héréditaire menant progressivement a la cécité.

I-motion : un centre de recherche de pointe a été installé à l’hôpital Trousseau pour des enfants atteints de maladies neuromusculaires et soignés par thérapie génique. En savoir plus.

 

 

Génome – séquençage de l’ADN

MinION : un séquenceur pas plus gros qu’une clé USB. C’est la dernière génération des appareils qui permettent de séquencer l’ADN : il peut suivre le chercheur partout sur le terrain. En savoir plus.

Genoscope (France) : toutes les étapes de travail au sein du centre national de séquençage de l’ADN.

Demain des tests génétiques pour une médecine personnalisée ? Illustrations.

 

 

Cellules souches

Sang de cordon: l’Unité de thérapie cellulaire de l’hôpital Saint-Louis (Paris) abrite la Banque de sang de cordon de l’AP-HP. Les cellules souches du sang de cordon permettent notamment de faire des greffes contre la leucémie.

I-Stem :  reportage au sein du Laboratoire de recherche de l’I-STEM, Institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques (Evry, Génopole).

 

 

Neurosciences


La neurochirurgie assistée par un robot. Opération d’une épilepsie assistée par le robot ROSA, Fondation Rothschild (Paris). En savoir plus.

Stimulation cérébrale profonde : intervention au CHU de Grenoble sur une patiente atteinte de la maladie de Parkinson. Implantation de 2 électrodes dans le cerveau de manière a pouvoir envoyer un courant électrique dans les structures cérébrales profondes.

Interface cerveau-machine :  essai du prototype Robik d’interface homme-machine sur un volontaire victime d’un AVC afin de lui permettre d’écrire par la pensée par l’intermédiaire d’un clavier.

Centre de NeuroImagerie de Recherche (CENIR) à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière : scanner, IRM, EEG, stimulation cérébrale par électrodes, etc.

 

Environnement et santé : les perturbateurs endocriniens

Watchfrog, lumineuses sentinelles environnementales: une start-up française a développé un nouvel outil de détection des perturbateurs endocriniens dans l’eau grâce à des têtards rendus fluorescents. En savoir plus.

 

 

Prise en charge de la fin de vie

Centre de soins palliatifs de Notre Dame du Lac à Rueil-Malmaison (92).
Fin de vie : portraits de personnes âgées en centre de soins (Strasbourg).

 

 

Robots androïdes

ICub, le robot enfant destiné à apprendre : L’androïde iCub a l’aspect d’un enfant de 2 ans. Il a été adopté par de nombreux laboratoires pour l’étude des systèmes cognitifs en robotique. En savoir plus. Pourrait-il un jour aider les personnes âgées?

Nao, un robot éducateur pour les enfants autistes : dans un centre d’Autistes Sans Frontières en Vendée, la présence du robot Nao est testée avec des enfants. En savoir plus.
Voir plus de photos de Nao au sein de l’entreprise Aldébaran.