Le moindre risque

Dans un quartier de Paris coincé entre une vaste gare et un immense hôpital, où la toxicomanie de rue est installée depuis des années, une expérimentation de santé publique voit le jour en octobre 2016 : l’ouverture de la première salle de consommation de drogue à moindre risque de France.
L’apparition de ce dispositif attise la difficile cohabitation de deux mondes, celui des habitants du quartier et celui des usagers de drogues parmi les plus précaires et marginalisés. Filmant à leurs côtés, nous voyons les conséquences de ce nouveau dispositif sur leur vie, le travail sanitaire et social mené par les éducateurs et infirmiers de la « salle ». Nous sommes là également quand s’exprime la parole de la société – habitants du quartier et pouvoirs publics – qui se retrouve régulièrement au cours des réunions du comité de voisinage.
Qu’est-ce que les enjeux soulevés par cette expérimentation nous apprennent du rapport de la société française à la toxicomanie et partant, de son rapport à la différence ?

Diffusion prochaine sur LCP-Assemblée nationale.

Il existe une version longue de ce film : ici je vais pas mourir. Sélectionnée au Festival international Cinéma du Réel 2019.

 

Fiche technique
Auteurs-réalisateurs : Cécile Dumas et Edie Laconi
Montage : Charlotte Tourrès
Production : Look at Sciences
en coproduction avec LCP-Assemblée nationale
Avec le soutien du CNC, de la région Ile-de-France, de la Mildeca
Avec la participation de la Procirep – Angoa Société des producteurs, du Ministère des Solidarités et de la Santé et de la Direction générale des Patrimoines du ministère de la Culture.

voir l'intégralité de la fiche