Ré-Activation, l’art du geste / Re-Activation, the art of gesture

Un film de / a film by Do Brunet.

Trente-cinq ans après la première de Romance en stuc au Cloître des Célestins à Avignon, le chorégraphe Daniel Larrieu recrée cette pièce insaisissable. Il convie lors des répétitions les témoins de l’époque, en réengage certains. Et parmi tout ce monde là, il y a moi, Do Brunet: danseuse hier dans la troupe de Daniel, réalisatrice aujourd’hui de ce film.

Remonter le répertoire datant d’une époque sur laquelle les chercheurs ont très peu travaillé pose de nombreuses questions autour de la notion d’archives natives, des témoignages, de la réactivation des pièces et de la relation que nous souhaitons entretenir avec la création, la transmission. Comment échapper à la forme muséale confinée à la tentation du “c’était comme ça” ? Qu’est-ce que le geste, le corps raconte de cet hier et de cet aujourd’hui ? Comment les pièces vivent dans nos mémoires ? De la danse comme marqueur de nos vies.

Do Brunet est également coréalisatrice de L’Art de Voler.

The choreographer Daniel Larrieu, 35 years after the Romance en stuc‘s première, during Avignon Festival, re-creates this elusive play. He invites the performers and creators from that time, works with some of them.  Among all these people, there is me, Do Brunet, interpreter of the play yesterday, director of this film today.
What does the gesture tell of this yesterday and this today? How do the plays live in our memories? Dance, as a marker of our lives. 
Do Brunet has also co-directed L’Art de Voler.

 

Fiche technique :
Réalisation / film director : Do Brunet
Production : Look at Sciences
Coproduction : Comportements sonores
Format / duration : unitaire (52 min) et série documentaire (14 x 3 min)

Ce projet a reçu le soutien de la Direction générale de la création artistique (DGCA) et de la Fondation d’entreprise Hermès.