Voitures moléculaires en piste

Les 28 et 29 avril 2017 s’est déroulé à Toulouse la NanoCar Race, la première édition d’une course de nano-voitures, organisée par le CNRS. Six équipes, venues d’Allemagne, de Suisse, du Japon, d’Autriche et des Etats-Unis, étaient en lice pour un rallye de 36 heures à la vitesse de… 18nm/h. 18 milliardièmes de mètres par heure !

C’est au PicoLab (CEMES, CNRS) que l’événement s’est déroulé, dans l’antre de Christian Joachim et Gwenaël Rapenne. Ils font partie de la communauté de « nanomécaniciens » qui construisent des voitures moléculaires atome par atome, qui se se déplacent sur une piste d’or grâce à des injections d’électricité.

Le PicoLab est équipé d’un microscope à effet tunnel qui peut faire fonctionner plusieurs nano-bolides en même temps. C’est cet instrument, dont la pointe très fine est terminée par un atome, qui permet de transmettre l’énergie nécessaire pour à la fois lancer les machines moléculaires et pour reconstituer leur image atome par atome.

Photos : © Patrick Dumas / LookatSciences

Voir le reportage