Toujours debout

Qu'en est-il de la frontière entre « l'homme réparé » et « l'homme augmenté » ?

Diffusion sur Infra-Rouge (France 2) : mars 2018

Featured Video Play Icon

Victime d’un accident, des « nouveaux » tétraplégiques réalisent l’inadaptation de la société face au handicap. Ils cherchent alors à retrouver leurs fonctions motrices par tous les moyens en expérimentant stimulations électriques, exosquelettes et autres prothèses. Certains de ces cobayes volontaires se préparent à la première compétition internationale pour handicapés équipés de prothèses bioniques – le Cybathlon.
Vance Bergeron, chercheur en bionique, sportif et lui-même handicapé, est le leader de cette équipe.
Jour après jour, ils découvrent et discutent la mince frontière entre « l’homme réparé », auquel ils aspirent, et « l’homme augmenté » souhaité par une société de la performance et du dépassement de soi.sommes-nous plus humains si nous sommes aidés de ces prothèses ? Sommes-nous moins humains si nous sommes handicapés ? A partir de quel moment sommes-nous non plus réparés mais augmentés ?

Fiche technique
Réalisateurs et auteurs : Marina Julienne et Raphaël Girardot
Montage : Barbara Bascou
Production : Look at Sciences
Coproduction : CNRS Images et Lyon Capital TV
Avec la participation de France Télévisions, le soutien de la Région Auvergne – Rhône-Alpes et du CNC, de la Procirep – Société des producteurs et de l’Angoa

2017 – 61 min
Diffusion prévue : Infra-Rouge (France 2), mars 2018

voir l'intégralité de la fiche

Festivals
Sélections : Festival international du film scientifique Pariscience 2017 ;  Traces de vie 2017

—–

Victim of an accident, « new » quadriplegics realize the inadequacy of the society faced with the handicap. They then seek to recover their motor functions by all means, by experimenting electrical stimulations, exoskeletons and other prostheses. Some of these volunteer are training for the first international competition for disabled people equipped with bionic prostheses – the Cybathlon. Day after day, they discover and discuss the narrow border between the « repaired man » to whom they aspire, and « the increased man » desired by a society of performance and transcendence.