(J)Ouïr

Un compositeur contemporain et un ethnologue "déshabillent" les sons au cours d'une balade très originale entre l'abbaye de Noirlac et un salon de coiffure, le bocage berrichon et une scierie...

Featured Video Play Icon

Mais que font-ils tous les deux ? Jean-Luc Hervé, compositeur, et Michel Delannoy, ethnomusicologue, sont tous deux en balade. Armés d’un micro et d’un casque, happés par l’invisible… Ils écoutent des sons de nature, d’humains au travail… Ils écoutent… Et échangent sur leurs enregistrements après écoute. Avec eux, le monde s’arpente de manière différente. Le bruit d’une scierie devient une symphonie, la voix de la coiffeuse dans son salon agit comme une baguette de chef d’orchestre ! Tout est affaire de point de vue…
Sous nos yeux et nos oreilles, se dessine au fil du film un autre rapport à l’écoute.
« Pour écouter, il faut être actif », nous dit Jean-Luc Hervé. A l’opposé de ce que nous faisons dans notre quotidien où nous mettons notre « brouhaha » derrière nos oreilles sans trop y faire attention. Et alors que la balade dans le film avance et que le jour décline, nos deux complices finissent par écouter le silence et se posent la question suivante : et si notre rapport à l’écoute et au son n’était au fond qu’une autre forme de rapport au temps ?

 

Fiche technique
Réalisation : Laurent Salters
Production : Universcience, Iskra, Look at Sciences – 2016
Durée : 54′
Son : Emmanuelle Villard
Image : Laurent Salters

 

Festivals
Sélection au festival du film documentaire 50/1 2017, spécial musique (Saint-Quentin-en-Yvelines)

 

Disponible en DVD, éditeur L’Harmattan, 20€

—–

Jean-Luc Hervé, a composer, has a passion for the act of « listening ». Michel De Lannoy, an ethnologist, who specializes in music of the Environment. While they are wandering about the countryside around the Abbey of Noirlac (center of France), an old factory, a hairdresser, a spot by the river,… they listen ! In between the two, a dialogue emerges. The spectator looks at them listening and ends up listening with them. And how do we listen to it ? Is listening a link for humans to the present moment as it goes by… ?