Un satellite dans une canette

01 09 2014
» technologie,  photoreportage

21717_01

Faire tenir toute la technologie d’un satellite dans un volume grand comme… une canette de soda de 33 cl. C’est tout l’enjeu d’une compétition qui a eu lieu du 24 ou 30 août 2014. Son nom : CanSat (la contraction donc de CANette et SATellite). Elle se déroulait sur le site « Essai de missiles » de la DGA (Direction générale de l’armement), situé à Biscarrosse (64).
Les grands vainqueurs de cette 6è édition sont les membres d’une équipe japonaise : l’OCT qui a développé son projet Bento. Quant au prix de l’innovation, il a été décerné aux toulousains de l’Isae (Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace) et leur club, le N6K’nsat, pour leur satellite Caien.

Parmi la dizaine d’équipes inscrites à la compétition, 3 seulement sont arrivées fin prêtes le matin de l’épreuve finale. Entre les derniers abandons survenus dans les heures qui ont précédé le grand jour et ceux qui n’ont pas réussi à mener à bien leur miniaturisation, on comprend le niveau d’expertise demandé aux participants.

Les modules CanSat sont largués depuis un ballon captif situé à 100 mètres d’altitude. Ils doivent être capables, lors de la descente en parachute, de réaliser une ou plusieurs missions concrètes, techniques ou scientifiques. De télémesure par exemple, ou de pilotage autonome du CanSat vers une cible au sol. C’est bien pourquoi toutes les fonction de base d’un satellite (alimentation, communication,…) sont introduites à l’intérieur de la canette.

« Cela représente une plateforme d’apprentissage exceptionnelle pour tous les jeunes  intéressés par la conception et la fabrication de satellites », notent les promoteurs de ce concours en France, l’association Planète Sciences et le CNES (Centre national d’études spatiales). Un concours qui s’adresse aux étudiants quelle que soit leur filière (école d’ingénieurs, université, IUT, IUP, BTS, université,…) et qui connaît des éditions dans plusieurs pays : Etats-Unis, Allemagne, Japon,…

Préenquête : Vincent Gaullier

Photos : © Jean-Bernard Nadeau / LookatSciences

Voir tout le reportage

Commentaires fermés.